Découvrir la pastèque, Xi Gua

La pastèque, Xi Gua fait partie de la famille des Cucurbitacées. Appartiennent aussi à cette famille la citrouille, le potiron, la courgette ou le melon.

Elle est originaire d’Afrique. En Égypte, il y a plus de 5000 ans, les paysans étaient tenus d’offrir de la pastèque aux voyageurs assoiffés.

Le mot pastèque est apparu en France en 1512. Au Québec, on l’appelle « melon d’eau », du fait qu’elle regorge d’eau. En Anglais, cela a donné « watermelon ».

Il en existe plus de 50 variétés. Pour la petite histoire, les Japonais la font maturer dans un récipient carré en verre, pour en faciliter le transport…

Mark Twain a dit d’elle : « Avoir goûté de la pastèque, c’est savoir ce que mangent les anges ».

Xi Gua pousse donc dans les climats chauds. Son écorce excessivement dure et épaisse la protège et permet à la pastèque, sous ces climats extrêmes, de se gorger d’eau.

Elle joue en effet un rôle de premier plan dans la diététique des pays pour qui l’eau est un facteur de survie.

Que dit la médecine chinoise ?

La saveur de la pastèque est douce et insipide.

Sa nature est excessivement froide, un aliment de nature froide a comme propriété :

    • De clarifier la chaleur. On entend par là qu’elle permet d’évacuer, de diminuer fortement les états de chaleur pathogène.
    • Cette nature froide permet aussi d’humidifier la sécheresse,
    • de générer les liquides organiques et
    • de rafraîchir le sang.

Les méridiens et les organes cibles sont ceux de :

    • L’estomac,
    • du cœur et
    • de la vessie

*Lorsque l’on est exposé à la canicule, de par son action rafraîchissante et désaltérante, elle permet de régénérer les liquides organiques, d’arrêter la soif.

*Elle est très utile en cas de coup de chaleur, avec des symptômes tels que la fièvre, la soif, l’agitation que l’on appelle Xin Fan en chinois, la gorge enflée et douloureuse.

*Nous avons vu qu’un des organes-méridiens cible de la pastèque, est le Cœur. Il est dit qu’elle « clarifie le cœur ».

Le Cœur en MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise) est le maître du Shen, de l’Esprit et gouverne toutes les émotions.

En cas de « Feu du Cœur » causé donc soit par des états émotionnels exacerbés, soit par des causes climatiques (le cœur est à mettre en relation avec le feu, le rouge et l’été), mais aussi des causes d’origine alimentaire, on peut se trouver en présence de symptômes caractéristiques comme des glossites et des aphtes. En effet, la langue est l’ouverture du Cœur en MTC.

A ce propos, il existe une préparation très connue en Chine, que l’on appelle « watermelon frost ». C’est de la poudre de pastèque, en particulier la peau de la pastèque, qui a une action beaucoup plus importante que la pulpe.

En cas d’angine, de gingivite, d’aphte, d’amygdalite, on vaporise de cette poudre sur la zone enflammée, on la dilue et on l’avale très lentement.

On obtient ainsi d’extraordinaires résultats sur cette extériorisation du « Feu ».

Vincent Bundtner